Rechercher
  • François - Travel Planner

Partir en voyage sans rien prévoir. A faire une fois dans sa vie l Là Où J'Irai Travel Planner

Mis à jour : 15 mai 2019

A priori, partir sans réserver de logements et en laissant son instinct seul maître de l'évolution de son voyage peut paraître effrayant. C'est la raison pour laquelle j'ai décidé d'écrire cet article et ainsi vous ouvrir les portes d'une façon de voyager souvent oubliée ou même pas du tout envisagée.


Les raisons que l'on m'a souvent données sont, entre autres, la peur de se retrouver seul en pleine campagne, de se concentrer sur les rencontres et donc de délaisser les points touristiques ou enfin de payer des frais touristiques plus élevés que prévu.


Et bien je vous rassure, ce sera l'inverse.


Voici donc pourquoi cette façon de voyager est sans doute la plus enrichissante (dans tous les sens du terme) que j'ai pu tester.



Bien sûr, il n'est pas possible de s'envoler partout dans le monde avec un simple billet Aller/retour. Certains pays demandent l'assurance d'avoir réservé l'ensemble des nuits du séjour pour obtenir un visa (Russie ou Chine par exemple). Il est possible de voyager "à l'arrache" et sans se ruiner, au Vietnam, en Thaïlande, au Cambodge, en Malaisie, au Sri Lanka, à Madagascar, au Chili en Equateur, en Bolivie etc...


Commençons par le commencement. Avant de partir la seule chose que vous ayez à préparer est l'achat des billets d'avion Aller/Retour et... rien d'autre.


Voila, votre voyage est prêt. Il vous manque juste, dans certains cas, à préparer votre autorisation d'entrée sur le territoire ou un visa qui, la plupart du temps, s'obtient rapidement pour ces pays là.


Il ne vous reste plus qu'a faire vos vaccins, votre valise et attendre patiemment que la magie du direct opère.


Vous voilà sur place. Moment tant attendu. Cet instant où vous allez pouvoir vous laisser guider par le fil des rencontres que vous ferez sur place.


Car oui, il va falloir faire confiance aux autochtones qui connaissent parfaitement leur pays. Ce sont eux qui vous dirigeront vers des services ou des personnes pour vous loger, nourrir ou guider.


Le conseil que je vous donnerais tout d'abord est d’enchaîner les rencontres. Exemple, vous sortez de l'aéroport, vous rencontrez un chauffeur de taxi qui vous emmènera dans un hôtel, le maître d’hôtel vous enverra vers un guide, celui-ci vous présentera son cousin qui vous hébergera etc... Ceci tout au long du séjour.


Le plus difficile est de casser sa carapace et réussir à rencontrer la première personne. Vous allez dormir dans des endroits que vous n'aurez jamais imaginé visiter.


Effectivement, un matin, étant dans une province du centre du Sri Lanka, j'ai demandé à un taxi de me conduire dans une ville du nord. Il m'a dit qu'il connaissait un endroit pour m'héberger. Arrivé en ville, il s'arrête devant un hôtel en construction. Pensant qu'il allait uriner, j'ai sagement attendu dans la voiture. Il revient vers moi et me dit de venir. Il était parti négocier une chambre au rez de chaussée d’un hôtel en construction.

La porte que vous voyez en haut à gauche est celle de la chambre que j'ai eu pour 5 dollars la nuit. Vue sur la mer, garde de nuit aux petits soins pour me préparer un petit déjeuner de roi pour 3 matins.


Aurais-je pu prévoir cela avant de partir en voyage ?


Je ne pense pas.


Aujourd'hui la chambre avec vue sur mer de cet hôtel est à 120 euros la nuit.


Mais ce n'est pas la seule raison qui m'a poussé à voyager comme cela.



La raison principal est la rencontre avec les locaux. Ils ont tellement de choses à nous apprendre à nous transmettre et pourquoi pas partager des moments qui resteront à jamais marqués dans nos mémoires.


Lorsque je parle de rencontre, une me revient automatiquement à l'esprit. En pleine campagne Sri Lankaise, j'étais hébergé dans une famille qu'un chauffeur de taxi connaissait. Un homme, une femme et leur fille. Il m'ont accueilli à bras ouverts et, en contre parti j'ai participé aux frais alimentaires.


Un matin j'ai voulu retirer de l'argent dans la seule banque du village. Ma carte bancaire à été bloquée, un garde armé m'a emmené pour un interrogatoire dans la pièce du fond de la banque.


Le personnel de la banque a cru que j'avais volé une carte et essayé de retirer avec. Ma banque (en France) n'avait pas enregistré ma Carte en tant que "porteur en déplacement" avant mon départ. Celle-ci a donc bloqué le retrait pensant à un paiement frauduleux. Il a fallu que j'attende un week-end complet pour qu'une personne de ma famille puisse joindre ma banque alors en congés.


Pendant cette attente sans argent, mes hôtes ont été très positifs, encourageants et très sympathiques avec moi. Ils ont même été jusqu'à me proposer de l'argent pour que je puisse terminer mon voyage que je rembourserai en repassant par leur maison sur le chemin vers l'aéroport. Des gens vraiment incroyables. Voici une photo souvenir une fois les soucis oubliés


Le troisième avantage est de pouvoir quitter un lieu quand vous le souhaitez. Surtout si vous êtes en Asie il peut facilement y avoir des pluies tropicales ainsi que des micro climats.


Pourquoi s'enterrer dans une ville alors qu'il pleut ?


C'est la question que je me suis posée en arrivant dans la ville de kandy là où il pleuvait non stop depuis une journée.




Je n'ai pas eu le temps de me poser de questions, j'ai reprit mes bagages, ai rappelé un taxi et suis descendu à Nuwara Eliya, à 2h de route, où il a fait un temps magnifique.

En réservant son hôtel pour une semaine complète sans remboursement ni annulation, j'aurais dû faire avec la pluie.


Vous allez me dire "Oui mais c'est difficile de trouver des gens qui hébergent". Pas du tout, la-bas , les gens vivent d'entre aide, chose que l'on oublie de plus en plus chez nous. En vivant au Cambodge, j'ai passé du temps sur mon vélo et l'état des route était pire que tout. J'avais l'habitude de crever et un jour c'est arrivé alors que la nuit tombait. En pleine campagne, 2 kilomètres entre 2 maisons. Je me suis dirigé vers la première que j'ai trouvé. ils m'ont hébergé avec plaisir et aujourd'hui ce sont des amis. qui l'eu cru ?!





Dernier avantage, en ne prévoyant rien du tout vous pouvez, par exemple, faire la rencontre d'un chauffeur de taxi qui va se transformer en guide touristique et va vous faire une visite de la frontière Grecque/Albanaise/Macédonienne en improvisation totale. Car oui, cela marche aussi en Europe. Grâce à cet imprévu, j'ai pu faire une rencontre très enrichissante, lors de mon voyage en Grèce, le tout en visitant des endroits que je n'aurais jamais visités autrement. Et cela arrive plus souvent que vous l'auriez imaginé.


Si vous n'êtes pas tout à fait prêt, je pourrais vous conseiller d'organiser votre séjour en laissant deux jours libres sans rien réserver et découvrir sur 1/5ème de votre séjour ce que cela peut faire de jouer aux aventuriers.


Pour conclure, une façon de voyager qui peut en dérouter quelques uns puisque c'est une façon de voir les choses qui nous force à sortir de notre zone de confort. Il nous est obligé de perdre le contrôle de certaines situations car les autochtones sont les seuls à avoir la situation bien en main et les seuls aussi à pouvoir vous aider. Mais ne dit-on pas que les meilleurs choses arrivent lorsque l'on sort de notre zone de confort ?!


A bientôt pour plus d'astuces de voyages !


Abonnez-vous à la page facebook et ainsi avoir les actualités en temps réel


www.facebook.com/laoujiraitp


#laoujirai #travelplanner #laval #mayenne #organisation #voyage #surmesure


12 vues
 
  • Facebook
  • Instagram
  • LinkedIn
  • YouTube

©2019 by Là Où J'Irai Travel Planner. Proudly created with Wix.com